5 faits sur la pénurie de main-d'oeuvre

1. La pénurie de main-d’œuvre va persister

Les experts ne prévoient pas de retour à la normale de sitôt. L’un des plus grands défis auxquels font face les entrepreneurs devrait même s’amplifier au courant des 10 prochaines années. Trois facteurs principaux expliquent cette pénurie :

  • Le vieillissement de la population

  • Le ralentissement de l’immigration

  • Les jeunes prennent plus de temps pour terminer leurs études et débuter leur carrière


2. Publier une offre d’emploi ne vous assure pas des candidats

Vous avez beau publier la meilleure offre d’emploi, les candidatures n’apparaîtront pas comme par magie. Que vous utilisiez un site web de recherche d’emploi ou une publication sur les réseaux sociaux, la recherche d’emploi en 2022 n’est plus la même.


La population active a l’embarras du choix pour trouver son emploi de rêve. Comment faire pour que votre offre rejoigne les candidats souhaités? Qu’est-ce que vous faites concrètement pour qu’ils aillent jusqu’au bout du processus pour postuler ? Vous devez être capable de les convaincre dès la première ligne.


Voyez comment attirer des employés en assistant à cette formation : https://bit.ly/SADC-RecruterMS

3. Les travailleurs ont un faible sentiment d’appartenance

Le taux de roulement coûte cher à l’organisation. Autant en termes d’argent que de temps. Selon une étude, la proportion de Québécois ayant un sentiment d’appartenance à leur milieu de travail ou organisation est passée de 65% à 54% de 2020 à 2021 (Isarta, 2022).


Pour développer l’appartenance de vos employés, donnez-leur des responsabilités, prenez en considération leurs suggestions et faites-les participer aux décisions. En faisant preuve de transparence et en misant sur les discussions, on peut augmenter l’adhésion des employés envers les valeurs et les objectifs de l’organisation.


4. Augmenter les salaires n’est pas une stratégie efficace à long terme

Pour concurrencer avec les autres entreprises, il ne suffit pas d’offrir les meilleurs salaires. La nouvelle génération n’est pas comme nos parents ou grands-parents qui travaillaient sans relâche pendant des années en misant sur la retraite. Ceux qui se sont rendus à la retraite sans problèmes de santé pour en profiter pleinement sont chanceux.


Les plus jeunes préfèrent l’équilibre en pouvant profiter d’une qualité de vie durant leur carrière professionnelle. Ils sont davantage attirés par la flexibilité :

  • Flexibilité au niveau de l’horaire de travail

  • Flexibilité au niveau du lieu de travail

  • Flexibilité au niveau du nombre d’heures de travail


5. Les technologies et l’amélioration des processus sont primordiales

Ce n’est pas la solution favorite des entrepreneurs, mais dans un contexte de pénurie, il n’y a pas des milliers de solutions. Parfois, en s’ouvrant à de nouvelles pratiques de gestion, on peut pallier en partie au manque de personnel.


Que ce soit avec une réorganisation des tâches, de la mécanisation, de l’automatisation ou même de la robotisation, des changements internes devront être votre priorité, que vous le vouliez ou non!

Par Katherine Wanamaker, conseillère en marketing

60 vues0 commentaire